Sélectionner une page

Interdiction : Les véhicules diesel d’avant 2001 bientôt bannis du Grand Paris

Interdiction : Les véhicules diesel d’avant 2001 bientôt bannis du Grand Paris

actualités

Depuis la mise en place de la vignette Crit’Air obligatoire il y a un peu plus d’un an (1erjuillet 2017) nous savions que les heures du Diesel étaient comptés dans la capitale parisienne. 

Le sursis des véhicules propulsés au gasoil vient de se raccourcir sérieusement avec l’annonce soudaine d’une mesure visant à bannir purement et simplement à partir du 1erjuillet 2019 les véhicules diesel d’avant 2001. Une loi coup de poing qui s’étendra d’ailleurs jusqu’à l’intérieur du périmètre de l’A86. On se souvient que le 1erjuillet 2016, les motos datant d’avant le 1erjuin 1999 avaient connu le même sort (uniquement pour Paris intra-muros dans ce cas précis).

L’interdiction de circuler des diesel trop anciens concernerait près de 800 000 véhicules et obligerait de nombreux automobilistes à acquérir des voitures plus récentes. Attention toutefois, les Crit’Air 4 (diesel immatriculés entre 2001 et 2005) ne seraient plus autorisés à rouler en janvier 2021 et les Crit’Air 3 (diesel immatriculés entre 2006 et 2010) se verraient interdire l’accès à la capitale en 2022. 

Pour aider à faire passer le message, le gouvernement souhaite continuer de développer la prime à la conversion qui pourrait passer de 2000 euros à 4000 euros selon les revenus du foyer. Grâce à cette aide, une voiture d’occasion essence ne couterait que 1 500 euros environ selon l’Etat. Et pour tous ceux qui trouveraient la décision de la France trop radicale, sachez que l’Espagne souhaite tout simplement abolir la vente des véhicules thermiques dès 2040 sur tout son territoire. Après cette date, seule les engins électriques obtiendraient une immatriculation officielle pour circuler dans le pays.

La mobilité urbaine est en train de vivre une mutation sans précédent… Urbaanews.com est là pour vous accompagner au cœur de ce changement.