Sélectionner une page

Essai Super Soco TC Max : Look vintage et technologie d’aujourd’hui

Essai Super Soco TC Max : Look vintage et technologie d’aujourd’hui

essais

Marque Australienne, Super Soco élargit sa gamme avec la TC Max. Équivalent 125, cette petite moto néo-rétro répond à un marché en pleine mutation et propose un modèle accessible à tous avec un tarif de 4499 euros hors bonus écologique. Nous avons passé une semaine à son guidon et le moins que l’on puisse dire, la Super Soco TC max à des arguments de poids pour une utilisation au quotidien. Verdict !

Fabriquée en Chine, la TC Max a été développée au siège du groupe VMoto situé à Perth en Australie. Pour séduire un marché européen, VMoto a réuni tous les ingrédients nécessaires afin d’offrir une moto respectant tous les standards de qualité et offre ainsi une finition et un look qui n’a rien à envier aux plus grands constructeurs.

La TC Max est très agile dans les zones urbaines denses grâce à une bonne répartition des masses.

Le compteur, très lisible, affiche le niveau de charge de la batterie, l’autonomie restante, le mode de conduite engagé et les indications classique.

Située dans le faux réservoir, la batterie Bosh de 3,2 kWh se recharge entre 4 et 5 heures sur une prise standard.

La TC Max offre une finition et un look qui n’a rien à envier aux plus grands constructeurs.

Passage en revue

A mi-chemin entre un supermotard et un roadster, la Super Soco TC Max se distingue notamment par un phare rond à LED, une selle côtelée suspendue, un capotage « moteur » au ligne contemporaine dans l’air du temps et des jantes à bâtons. Moyennant 200 € supplémentaires, vous avez la possibilité de choisir des roues à rayons. Le compteur, très lisible, affiche le niveau de charge de la batterie, l’autonomie restante, le mode de conduite engagé et les indications classiques (vitesse, kilométrage, etc…). La béquille et les reposes pieds en aluminium, les durites de freins en acier tressées, les soudures discrètes bien réalisées et les plastiques bien ajustés témoignent un niveau de fabrication très soigné. La transmission s’effectue par courroie (à changer tous les 30000 km). Assez classique pour des deux-roues électriques me direz-vous ! Mais il est toujours bon de souligner que le fait d’opter ce genre de système, cela réduit considérablement le coût d’entretien. La TC Max est livrée d’origine avec un système d’alarme sonore, mais elle ne réveillera pas les voisins. Par contre les roues seront bloquées et il sera difficile de faire rouler la moto.

Une partie-cycle convaincante

Le moteur, situé au centre du cadre et non dans la roue arrière comme sur les autres modèles de la gamme, permet à la TC Max d’être très agile dans les zones urbaines denses grâce à une bonne répartition des masses. L’amortisseur arrière, réglable en pré-contrainte, filtre bien les chocs tandis que la fourche inversée participe à la stabilité de la machine sur les chaussées dégradées. Le freinage se montre convainquant dans toutes les situations, malgré l’absence d’ABS, notamment due à un répartiteur avant/arrière et de deux disques avec un étrier 3 pistons. A chaque essai de véhicule électrique nous sommes toujours agréablement surpris par le silence total de fonctionnement. Notre destrier du jour ne déroge pas à la règle. Pas de sifflement à haute vitesse, pas de carrosserie mal ajustée qui tambourine au moindre passage sur des pavés ou sur un ralentisseur.

Une batterie extractible

La Super Soco est équipé d’un système de démarrage sans clé. Il vous suffit alors d’appuyer sur le bouton central Power, sous le guidon, pour la mettre sous tension. Située dans le faux réservoir, la batterie Bosh de 3,2 kWh se recharge entre 4 et 5 heures sur une prise standard. Facile à extraire de son logement, il sera simple de faire le « plein » chez vous ou au bureau. Cependant l’absence d’un câble relié directement à la moto, la prive d’être chargée sur une borne publique ou dans son garage. Le poids de 18 kg nécessitera tout de même à avoir un peu de muscle.

Moyennant 200 € supplémentaires, vous avez la possibilité de choisir des roues à rayons.

Le freinage se montre convainquant dans toutes les situations, malgré l’absence d’ABS.

La transmission s’effectue par courroie. À changer tous les 30000 km.

Accessible à tous et facile à prendre en main, cette moto satisfera les jeunes et les moins jeunes.

Taillée pour la ville

Comme sur la plupart des véhicules électriques, la Super Soco bénéficie de trois modes de conduite. Le premier bride le véhicule à 45 km/h, le second autorise une vitesse de 80 km/h et le troisième délivre la puissance maximale pour atteindre 105 km/h compteur. Classée dans la catégorie 125 cm3, la puissance délivrée par la TC Max est de 3 kW et reste donc loin des 11 kW (15 ch) des modèles thermiques de la même catégorie. Mais rien de rédhibitoire puisque que le faible poids (93 kg) autorise des accélérations franches et linéaires permettant, sans problème, de s’extirper du trafic urbain. En jouant avec les différents modes, nous avons parcouru environ 75 km en mixant ville et voix rapide. La position de conduite est naturelle, les commandes tombes facilement sous la main et son gabarit compact permet de remonter les files de voitures sans difficulté.

La bonne surprise

Affichée à 4499 € (hors bonus) et 4699 euros avec l’option « roues à rayon », la Super Soco TC Max est la bonne surprise de l’année. Nous avons apprécié la finition très soignée, sa maniabilité et son look moderne. Accessible à tous et facile à prendre en main, cette moto satisfera les jeunes et les moins jeunes voulant rouler au quotidien avec un deux-roues électrique tous les jours. Disponible uniquement en noir, la Super Soco TC Max est garantie 2 ans.

 

Équipement pilote

Blouson Segura Chester
– Cuir buffalo
– Doublure complète thermique amovible
– Protections coudes et épaules CE
– Poche dorsale CE.
– 2 poches externe, 2 intérieure + poche portefeuille.
– Tailles : du S au XXXL
– Prix : 419,90 euros

Casque Tucano Urbano EL’TANGE
– Tailles : S au XL
– Poids : 1350 gr +/- 50gr
– Coloris : jaune fluo – gris avec graphisme – blanc avec graphisme – noir mat et blanc glacier brillant unis
– Prix public conseillé : 129 € (139 € version graphique)