Sélectionner une page

Hyundai présente une trottinette électrique

Hyundai présente une trottinette électrique

actualités

Cette nouvelle trottinette pourrait faire partie de la dotation des futurs véhicules de Hyundai. Légère et pliable, elle permettra à son utilisateur de réaliser les derniers kilomètres de son trajet.

Hyundai a développé un nouveau prototype de trottinette électrique. Reposant sur le concept initial lancé au CES 2017, ce nouveau modèle bénéficie d’un système de propulsion arrière, d’une batterie lithium haute performance et de feux avant et arrière. Par ailleurs, les ingénieurs du groupe ont ajouté une suspension à la roue avant afin de garantir souplesse et confort, même sur les surfaces difficiles.

Ce tout dernier concept s’inscrit dans la ligne de la stratégie de Hyundai visant à permettre à ses utilisateurs de parcourir les premiers et derniers kilomètres de leur trajet en intégrant une trottinette aux futurs véhicules Hyundai et Kia. Lorsqu’elle est intégrée au véhicule, la trottinette se charge automatiquement avec l’électricité produite en roulant, permettant à son utilisateur de terminer son trajet en toute sérénité.

« Il s’agit de la première trottinette embarquée au monde ; elle pourrait faire partie de la dotation des futurs modèles Hyundai. Nous souhaitons rendre la vie de nos clients la plus simple et la plus agréable possible. Notre trottinette électrique permet à son utilisateur de réaliser aisément les premiers et derniers kilomètres de son trajet, tout en contribuant à réduire les embouteillages et les émissions polluantes dans les agglomérations. » DongJin Hyun, responsable de l’équipe Robotique de Hyundai Motor Group

Cette trottinette est facilement transportable et sa configuration repliable en trois lui permet d’afficher des dimensions et un poids (7,7 kg) réduits par rapport aux produits similaires. Elle intègre également un affichage numérique qui indique l’état de charge de la batterie et la vitesse ; elle est par ailleurs équipée de deux élégants projecteurs à LED et de deux feux arrière.

Le groupe, qui entend encore faire évoluer son engin à l’avenir, envisage de la doter d’un système de freinage à récupération d’énergie afin d’accroître son autonomie de 7%.