Sélectionner une page

Essai Bullit Hero 125 Édition Limitée Oil Gulf : Il n’y en aura pas pour tout le monde !

Essai Bullit Hero 125 Édition Limitée Oil Gulf : Il n’y en aura pas pour tout le monde !

essais

Créée en 2013, la marque belge Bullit se lance sur le marché de la 125 cm3 en proposant des modèles au look néo-rétro. En 2017, le café racer Spirit et le scrambler Hero font leur apparition et cette année, Bullit signe un partenariat avec la compagnie pétrolière internationale Gulf Oil.

Fruit de cet accord, Bullit habille sa Spirit et sa Hero aux couleurs typiques, orange et bleu, du fabricant d’huile et toutes deux sont commercialisées en édition limitée (150 exemplaires pour la Spirit et 250 exemplaires pour la Hero). Chez le concessionnaire Marly Motos (78), nous avons récupéré les clés de la Hero et avons pu rouler pendant quelques jours au guidon d’une moto qui ne passe pas inaperçue.

La Bullit Hero Gulf est produite à seulement 250 exemplaires.

L’équipement de la Bullit se veut minimaliste à l’instar du compteur analogique.

La Hero est homologuée deux places mais le passager n’aura peu, ou pas de place pour venir faire un tour avec vous.

Le pilote se tient bien droit grâce à un guidon peu cintré et assez large.

Un look d’enfer

Clairement, la Bullit Hero sort du lot de la production des motos de 125 cm3. Haut perchée et avec tous les codes esthétiques des modèles tout-terrains de l’époque, la Hero se distingue notamment par une selle très courte, une ligne d’échappement type Supertrapp magnifique, un petit phare avant, des petits clignotants LED et des gros pneus à crampons. L’équipement se veut minimaliste à l’instar du compteur analogique affichant uniquement le kilométrage de la machine, le témoin de réserve, les voyants de changement de direction, le voyant de feux de route et celui du point neutre. Les commodos sont eux aussi dès plus basiques avec à gauche le klaxon, les clignotants, les feux de positions et de routes ainsi l’appel de phare au niveau de l’index. À droite nous retrouvons le démarreur et le coupe contact. À noter que la gâchette servant à allumer les feux est factice puisque ceux-ci sont automatiques sur la Bullit. Notre modèle du jour est la version « édition limitée Gulf ». Elle reçoit donc, en plus de la version standard, une plaque avec le numéro de l’édition sous le compteur, un gros logo Gulf sur les plaques latérales, les coloris spécifiques orange et bleu, une grille noire (non présente sur notre modèle) sur le phare avant, et troque ses pneus d’origine Kingston par des Michelin.

Une moto pour des « Hero »

Une fois installé aux commandes, la première constatation est claire ! La Hero est très haute. Avec une selle culminant à 860 mm, voire même à 910 mm si l’on joue sur le réglage de l’amortisseur, il est évident que les personnes mesurant moins de 1,75 m auront du mal à poser les pieds, bien à plat. En revanche une fois lancée, la sensation de surplomber la route est très appréciable. L’ergonomie générale des commandes est satisfaisante et la position de conduite se veut plutôt naturelle. Le pilote se tient bien droit grâce à un guidon peu cintré et assez large, le sélecteur de vitesse et la pédale de frein tombent naturellement sous les pieds. La Hero est homologuée deux places. Dû à une selle très courte, mais confortable, le passager n’aura peu, ou pas de place pour venir faire un tour avec vous.

Avec son look unique, et surtout dans cette version « limitée », la Bullit Hero Gulf est une moto destinée aux détenteurs du permis B qui souhaite rouler différent.

D’origine Suzuki, le petit moteur 125 cm3 de la Bullit développe 11,5 chevaux.

Dépourvu d’ABS, mais doté d’un système de freinage couplé avant/arrière, celui-ci se veut efficace et procure un bon feeling.

la Bullit Hero est vraiment une moto au style unique.

Moteur et performances

D’origine Suzuki, le petit moteur 125 cm3 de la Bullit développe 11,5 chevaux. Suffisamment puissant pour un usage urbain ou de petite ballade, le petit monocylindre se veut agréable à bas et moyen régime. Cependant il faudra le faire « cravacher » si l’horizon se dessine devant vous et nous avons pu difficilement atteindre la vitesse de 100 km/h. Cela dit, notre néo-rétro du jour, affichée tout juste 35 km au compteur au moment où nous l’avons récupérer. La sonorité du pot donne la sensation de rouler sur une grosse cylindrée. Super amusant et valorisant celui-ci se veut un peu fatiguant lors de long parcours. Un des points fort de la Hero est la consommation. Les 15 litres du réservoir offre une autonomie très importante puisqu’elle ne consomme pas plus de 3 litres au 100 km. La boîte 5 rapports, bien étagée, nous a donné toute satisfaction tandis que les 112 kg à sec de la Bullit en font une moto agile, facile à balancer d’un angle à l’autre.

 

Pour la ville… et le fun

Incontestablement la Hero fait tourner les têtes. En roulant dans Paris et à chaque feu, toujours les mêmes remarques. Elle est magnifique ! C’est une prépa perso ? Eh oui, la Bullit est vraiment une moto au style unique. Cependant, les premiers tours de roues nécessitent un petit temps d’adaptation. Avec des roues de 18 pouces chaussées de gros pneus à crampons, la direction se veut un peu lourde. Mais une fois apprivoisée la bête, la Hero devient vraiment fun. Une fois lancée dans la circulation et vu son faible rayon de braquage, elle se faufile partout. Les rétroviseurs placés haut passent au-dessus de ceux des voitures et la finesse de la moto permet de remonter les files sans problème. Destinée, à l’origine, au tout-terrain, les suspensions s’avèrent très efficaces sur les chaussées dégradées. La fourche avant inversée ne plonge pas trop sur un freinage prononcé et l’amortisseur positionné sous la selle encaisse sans problème les chocs. Dépourvu d’ABS, mais doté d’un système de freinage couplé avant/arrière, celui-ci se veut efficace et procure un bon feeling.

Conclusion

Avec son look unique, et surtout dans cette version « limitée », la Bullit Hero Gulf est une moto destinée aux détenteurs du permis B qui souhaite rouler différent. Basique dans sa conception mais très bien finie, elle s’affiche à 3499 euros, soit 500 euros de plus que la version standard. Un tarif qui reste toutefois raisonnable au regard de la qualité du produit final et de son originalité ! Au moment de signer le bon de commande vous recevrez, en plus, une montre Gulf d’une valeur 289 euros, 2 litres d’huile Gulf Oil Power Trac et des goodies. Rappelons que cette version est produite à seulement 250 exemplaires. Il n’y en aura pas pour tout le monde.

Équipement pilote

Veste Bering Wallace
Matière : Fibretech 600D résistant à l’abrasion
Empiècement en Mesh 3D résistant à l’abrasion
Doublure fixe en Mesh avec manches en Hardmesh
Protections coudes et épaules homologuées CE
Couleur : noir
Taille S au 4XL
Prix : 169,90 €

Casque Shark S-Drak
Type de coque : fibres de verre multi axiales
Ecran : interne rétractable avec déflecteur anti-remous.
Intérieur : Démontable, lavable
Jugulaire : Boucle Micrométrique
Bluetooth : En option
Homologation : Normes Européennes
Couleurs : Noir, Noir Mat, Blanc, Bleu, Or, Rouge, Gris
Tailles : du XS au XXL
Prix : 319,99 €