Sélectionner une page

Essai Vespa Elettrica 70 : la cohérence du silence !

Essai Vespa Elettrica 70 : la cohérence du silence !

essai scooter électrique

Scooter mythique par excellence, la Vespa – qui signifie guêpe en italien – n’est jamais passée de mode depuis sa sortie des usines Piaggio en 1946. Sans jamais renier son esprit d’origine, elle défie le temps en s’adaptant constamment à son époque à l’instar de son modèle Elettrica désormais décliné en version 70. Un engin synonyme de connectivité avancée, de silence, de respect de l’environnement et de style.

Pour la petite histoire, Vespa est née juste après la seconde guerre mondiale suite à l’interdiction de construire des avions pour le constructeur Piaggio. Afin de ne pas sombrer dans la crise, la firme italienne imagine alors un engin de déplacement rapide destiné aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Lors de sa présentation à Rome en avril 1946, la Vespa série 1 surprend par son style unique et ses solutions techniques inédites. Un mythe était né.

Vespa Elettrica 70 : Un style au diapason

Au-delà des considérations techniques, Vespa c’est avant tout un look unique. Cette version électrique 70 reprend le design du modèle 50 sortie en 2019. Flancs galbés, phare rond désolidarisé du tablier, capot de guidon, fourche à balancier… tous les ingrédients pour faire vibrer notre fibre nostalgique sont présents. La qualité perçue est d’excellente facture malgré quelques chromes un peu en retrait. Pas de doute, dans le monde de l’électrique, cette Vespa figure parmi les plus belles productions du marché. Les plus esthètes d’entre vous pourront même choisir la couleur des liserés soulignant la carrosserie, la selle, la cravate ou les jantes de 12 pouces.

Au-delà des considérations techniques, Vespa c’est avant tout un look unique.

Flancs galbés, phare rond désolidarisé du tablier, capot de guidon, fourche à balancier…tous les ingrédients pour faire vibrer notre fibre nostalgique sont présents.

Le logo Vespa se retrouve jusque sur les poignées.

Look, qualités de fabrication, réseau, cohérence des performances…la confiance s’installe immédiatement et permet de sauter le pas vers l’électrique sans aucune appréhension.

Cette version électrique 70 reprend le design du modèle 50 sortie en 2019. Flancs galbés, phare rond désolidarisé du tablier, capot de guidon, fourche à balancier…tous les ingrédients pour faire vibrer notre fibre nostalgique sont présents.

Vespa Elettrica 70 : Equivalent 125… ou presque

Sous cette belle carrosserie, nous retrouvons un moteur électrique brushless avec système de récupération d’énergie de 3,6 kW (4kW en crête) et 200 Nm de couple. Des valeurs suffisantes pour une utilisation urbaine, mais finalement pas si éloignées de la version 50. Solidaire du véhicule, la batterie au lithium de 4,2 kWh avec chargeur intégré s’alimente depuis un câble judicieusement logé sous la selle. Il faudra alors compter 4 heures pour une recharge complète sur une prise secteur classique. Deux modes de conduite sont proposés : un mode éco pour préserver la batterie au détriment des performances et un mode standard permettant d’atteindre 70 km/h en pointe. Comptez 100 kilomètres d’autonomie pour le premier mode et 70 km pour le deuxième. Notez enfin que cette Vespa est dotée d’une marche arrière. Une fonction qui peut s’avérer pratique pour se garer sans effort.

Vespa Elettrica 70 : Connectivité avancée

Au chapitre équipement, l’Elettrica fait dans le classique avec son plancher semi-plat bien pratique, sa large boîte à gants au tablier intégrant une prise USB, ses poignées de maintien passager et son crochet accroche-sac en bout de selle. Sensiblement réduit en raison de l’intégration du chargeur et de la batterie, le coffre sous la selle accepte un mini-jet, mais fait clairement l’impasse sur l’intégration d’un casque intégral. Un top-case dédié permet de remédier à cette lacune, mais il faudra alors passer par la case option et donc coût supplémentaire. L’Elettrica se rattrape en termes de connectivité grâce aux fonctionnalités du système multimédia VESPA MIA permettant de raccorder son smartphone au véhicule. Gestion des appels, activation de votre playlist, informations sur votre parcours ou sur l’état de la batterie… Piaggio propose plus qu’un simple gadget.

Sur un marché de l’électrique envahit de productions parfois très « exotiques, la Vespa Elettrica 70 affiche un véritable standing

En termes de connectivité, cette vespa utilise le système multimédia VESPA MIA permettant de raccorder son smartphone au véhicule.

Sensiblement réduit en raison de l’intégration du chargeur et de la batterie, le coffre sous la selle accepte un mini-jet, mais fait clairement l’impasse sur l’intégration d’un casque intégral.

La Vespa Elettrica dispose d’une large boîte à gants au tablier intégrant une prise USB.

La clé permet de repérer son véhicule.

Vespa Elettrica 70 : La frime en silence

Comme sur tous les scooters électriques, les premiers mètres sont un peu déroutants. L’absence de bruit embrouille notre cerveau, mais tout rentre dans l’ordre très rapidement. On découvre alors de nouveaux sons inconnus jusque-là. Le roulement des pneumatiques, le frottement des plaquettes de frein, le sifflement du moteur électrique… ce n’est pas forcément valorisant, mais qu’est-ce-que c’est apaisant ! La Vespa offre d’ailleurs des accélérations assez douces et c’est plutôt rassurant vu le couple délivré à la roue arrière. Sur sol mouillé, l’arrivée progressive de la puissance est franchement bienvenue. L’accélération se poursuite alors de manière linéaire jusqu’à 70 km/h. Une vitesse évidemment suffisante en ville, mais qui se révèle vite limitée en extra-urbain.

Vespa Elettrica 70 : Facile comme une Vespa

Bien qu’électrique, cette Vespa conserve toutes les qualités de la marque à commencer par une prise en main immédiate. Très accessible grâce à l’absence de pont central, l’Elettrica se chevauche sans effort. Ultra compact, elle offre malgré tout un bel espace aux jambes et une selle très généreuse pour son gabarit. La position de conduite est instinctive avec les jambes à 90 degrés et les bras qui viennent se reposer naturellement sur le guidon. La vivacité du train avant fait des merveilles pour se faufiler dans la circulation, mais en forçant le trait, il peut parfois manquer de rigueur. Plus lourde que les versions thermiques, cette Vespa profite toutefois d’un centre de gravité plus bas et donc d’une meilleure stabilité. Comme à l’accoutumée chez Vespa, le rayon de braquage est excellent. De con côté, Le freinage couplé avant/arrière combiné aux très bons pneumatiques Pirelli Angel Scooter est efficace même si un ABS aurait été préférable selon nous. Au chapitre amortissement, cette version est dans la moyenne haute de la catégorie, et même si certains nids de poule auront raison de vos lombaires, le résultat est tout à fait honnête dans la majorité des situations.

Vespa Elettrica 70 : Conclusion

Sur un marché de l’électrique envahit de productions parfois très « exotiques », la Vespa Elettrica 70 affiche un véritable standing. Look, qualité de fabrication, réseau, cohérence des performances… la confiance s’installe immédiatement et permet de sauter le pas vers l’électrique sans aucune appréhension. Reste à accepter un tarif supérieur à la moyenne mais finalement très proche de la version 50. A méditer.

Équipement pilote

Veste hiver Segura Jefferson
Tailles :
S à XX3L
Matière extérieure : Twiltex – Membrane Etanche
Doublure : Thermo-Alu amovible 90gr
Protections : Coudes, Epaules CE Réglables OMEGA – Poche Dorsale CE
Poches : 4 Externe, 1 Portefeuille, 2 Intérieure
Serrage : Taille, poignets zippés, col par boucle amovible
Prix : 289,90 euros

Casque jet Givi X22 Planet Hyper
Tailles :
du XS au XXL
Poids : 1350 g (+/- 50 g)
Coloris : Noir mat/Titane/Argent – Titane mat/Noir/Jaune fluo – Titane mat/Noir/Rouge fluo – Bleu/Blanc/Rouge
Prix public conseillé : 132 €