Sélectionner une page

Spidi Mission Beta : Une veste qui détecte le niveau de pollution de l’air

Spidi Mission Beta : Une veste qui détecte le niveau de pollution de l’air

actualités

L’industrie du vêtement moto a tendance à voir seulement les problèmes de sécurité et de confort. La marque Spidi ouvre la voie à une autre façon de penser : elle a choisi de prendre du recul et d’élargir son champ de vision, au-delà d’un seul produit ou aspect, mais plutôt à l’ensemble de l’expérience.

En adoptant une approche scientifique aux déplacements à moto, Spidi a observé que les commuters urbains à deux-roues sont exposés à la pollution urbaine jusqu’à 100 fois plus que les automobilistes et jusqu’à 10 fois plus que les cyclistes et les piétons hors des villes. Spidi a ainsi développé une veste équipée d’un capteur qui détecte le niveau de pollution de l’air. Baptisée Mission Beta, cette veste fournit des données en temps réel sur un écran placé sur la manche, grâce à un capteur placé sur le col, proche des voies respiratoires. Spidi a ensuite conçu un système de masque anti-pollution, spécifique à la moto, pour s’adapter à tout type de casque.

 

Spidi Mission Beta : 3 niveaux de sensibilité, 3 niveaux de protection.

Le capteur a trois niveaux de détection : Low, Mid et High. Au premier niveau (Low), aucun masque ne doit être porté. Au niveau intermédiaire (Mid), grâce aux infos de l’écran et aux vibrations, la veste avertit l’usager qu’il doit porter le masque. Au niveau maximum (High), grâce aux infos de l’écran et aux vibrations, la veste indique qu’il est recommandé au pilote de porter le masque et d’activer le « mode alerte ». En activant manuellement ce mode, le flux d’air passe alors à travers des filtres de protection plus élevés encore et ouvriront automatiquement la valve d’expiration afin de garantir une expérience de résistance respiratoire optimale.

Spidi Mission Beta : Comment cela fonctionne ?

Le « panneau de commande » est intégré à l’écran OLED, placé sur l’avant-bras afin d’éviter les blessures corporelles ou d’être endommagé en cas de chute. En plus des données relatives à la pollution de l’air, le système fournit des informations de base telles que la date, l’heure et mesure la température à l’intérieur de la veste, suggérant sur l’écran OLED la suppression ou l’ajout de la doublure thermique lorsque la température est trop élevée ou trop basse. Le système s’allume et s’éteint automatiquement lorsqu’il détecte le mouvement ou l’immobilité. Il est complètement indépendant et ne nécessite pas de couplage avec une application.