Sélectionner une page

Zoom Citroën Ami : Tout savoir sur l’Ami(e) des citadins

Zoom Citroën Ami : Tout savoir sur l’Ami(e) des citadins

essais

En dévoilant une mini-citadine 100 % électrique, Citroën propose une nouvelle solution pour les déplacements urbains. L’Ami sera disponible à l’achat, la location et en auto-partage. Quadricycle, ce petit véhicule urbain peut être conduit avec un simple BSR.

C’était au Salon de Genève 2019 : sur son stand, Citroën présentait un concept de petit véhicule urbain léger à deux places, 100 % électrique. Ultra compact, le concept Ami-One était capable de tourner en rond sur le stand de la marque. En février 2020, voici l’Ami 100 % électric dans sa version définitive. Du concept Ami-One, la version de série conserve avant toute chose son gabarit ; ultra compact avec seulement 2,41 mètres de longueurs pour 1,39 mètre de largeur et 1,52 mètre de hauteur, elle est taillée pour la ville.

Citroën Ami : Un cube au look sympa

L’Ami affiche des lignes cubiques qui font immanquablement penser à un pot de yaourt. Un pot de yaourt moderne avec ses nombreux éléments en « plastique » afin d’être le plus léger possible. Côté coloris, inutile de vous creuser les méninges ; pour l’instant, l’Ami n’est disponible qu’en une seule livrée : le bleu Ami. Heureusement, deux « finitions » extérieures sont disponibles : la Pop qui se veut dynamique avec ses inserts orange et son becquet arrière et la Vibe qui se veut plus aventureuse avec ses barres de toit et ses passages de roues soulignés par des éléments en plastique. Il sera aussi possible de disposer d’autres stickers de personnalisation à poser soi-même.

 

Citroën Ami : De nombreux éléments symétriques

Du concept originel, l’Ami conserve le principe d’éléments symétriques ; si elles sont strictement identiques, les portières conducteur et passager ne s’ouvrent pas dans le mêmes sens ; la portière conducteur s’ouvre dans le sens « normal », la portière passager de façon antagoniste. Les boucliers avant et arrière sont identiques, tout comme les bas de caisse ou les rétroviseurs parfaitement interchangeables. Quant aux vitres, elles reprennent le bon vieux système d’ouverture à guillotine qui existait sur la 2CV. Un « coffre » est présent derrière les sièges mais n’est accessible que par l’intérieur, la voiture ne disposant pas de hayon ou de vitre ouvrante à l’arrière.

Citroën Ami : Une stricte deux places 

Une fois la (légère) porte ouverte, le poste de conduite semble tout droit sorti des années 70 avec ses nombreux éléments de plastique et les inserts orange. Si cela ne respire pas forcément la robustesse, l’ensemble ne manque pas de charme. À bord : deux places et c’est tout. L’habitacle est très lumineux grâce aux larges surfaces vitrées et au toit vitré proposé de série. Les deux sièges, identiques bien entendu, sont disposés de façon décalée, ce qui permet de dégager une niche devant le passager permettant d’accueillir une valise cabine. A noter que si le siège conducteur peut coulisser afin que celui-ci puisse trouver une position de conduite acceptable, le siège passager reste désespérément fixe. La planche de bord est très proche du tablier avant afin de dégager un maximum d’espace à bord. Seuls trois boutons sont présents : un pour la ventilation, un pour le désembuage et le dernier pour les feux de détresse ; ce côté spartiate se retrouve aussi au niveau du poste de conduite puisque le conducteur ne dispose que d’un afficheur numérique indiquant la vitesse et l’autonomie. Cependant, Citroën propose divers packs d’accessoires permettant d’enrichir cette dotation minimaliste avec, par exemple, une fixation pour téléphone portable, seul moyen de pouvoir disposer à bord de l’Ami de musique ou d’un système de navigation.

Citroën Ami : Pas besoin de permis

L’Ami fait partie de la catégorie des quadricycles légers ; il est donc possible de conduire ce petit véhicule dans permis (mais avec le BSR), dès 14 ans. Bien entendu, il lui est impossible de s’aventurer sur les voies rapides ou le périphérique parisien. Sa vitesse est limitée à 45 km/h et sa batterie, d’une puissance de 5,5 kWh, offre une autonomie maximale de 70 km. Ce qui correspond parfaitement à l’usage urbain qui devrait être fait de l’Ami. Pour la recharger, il suffit de la brancher sur une prise domestique pendant 3 heures pour retrouver 100 % d’autonomie. Il sera aussi possible de disposer, en option, d’un adaptateur pour prise de Type 2, afin de brancher l’Ami sur une WallBox. D’après le constructeur, le temps de recharge reste malgré cela inchangé.

Citroën Ami : Un jouet pour adulte

Monter à bord de l’Ami donne immédiatement le sourire. Entre jouet Playmobil (pour le look) et voiture de manège (pour la taille), s’installer à son volant renvoie immédiatement en enfance. La position de conduite est bonne et la vision vers l’extérieure facile grâce aux larges surfaces vitrées. Le plus impressionnant reste la sensation de pouvoir faire le tour de la voiture avec sa main sans avoir à bouger de sa place tant l’habitacle est compact. Compact mais pas oppressant pour autant grâce à la grande luminosité présente à bord. La direction est légère et, surtout, il est possible, grâce aux dimensions compactes et à l’empattement ultra-court, de faire demi-tour dans un mouchoir de poche. Il ne nous a toutefois pas été possible de rouler dans la « vraie » circulation ; l’expérience devra donc être renouvelée pour voir comment l’Ami s’insère dans la circulation.

Citroën Ami : Plusieurs modes d’acquisition

Pour son Ami, Citroën a revu intégralement son approche de la voiture urbaine. Il en va logiquement de même pour son mode de commercialisation. Il sera ainsi possible, normalement courant juin suite au report initial de la mi-mai du fait du confinement lié à l’épidémie de Covid-19, de la commander selon trois modes d’acquisition : à l’achat classique, au prix de 6 900 euros (hors bonus de 900 euros) ; le location longue durée sur 48 mois avec un loyer de 19,99 euros par mois après un premier apport de 2 644 euros ; en auto-partage enfin via le réseau de PSA Free2Move ; il sera possible d’utiliser une Ami à partir de 0,26 euro la minute, avec un abonnement sans engagement de 9,90 euros par mois. Pour réserver son Ami, inutile de se rendre dans une concession Citroën même si les concessions volontaires pourront exposer et prendre des commandes, tout se passe en ligne. En outre, les magasins FNAC et Darty disposeront d’espaces dédiés à la Citroën Ami afin de présenter des accessoires. Citroën va aussi mettre en place un système de « concessions ambulantes » à partir d’un container itinérant qui sera notamment présent dans les grands centres commerciaux ; il sera alors possible de tester le véhicule. La livraison pourra se faire directement à domicile.

Texte : Guillaume Geneste