Sélectionner une page

Essai Jonway Y2 : La liberté à prix mini

Essai Jonway Y2 : La liberté à prix mini

essai scooter électrique

Se déplacer à scooter en totale autonomie et en silence pour moins de 1000 euros c’est possible grâce au Jonway Y2. Ce véhicule poids plume, aux dimensions passe-partout et au prix tout doux pourrait bien préfigurer la mobilité de demain. En selle pour notre essai complet.

 Fondé en 1980, le groupe chinois Jonway est spécialisé dans la fabrication de véhicules thermiques et électriques. Avec plus de 2 000 salariés dont 280 ingénieurs et techniciens, la marque asiatique assure une production annuelle de 100 000 pièces certifiées et exportées vers plus de 80 pays à travers le monde.

Jonway Y2 : Petit mais costaud

En découvrant le Jonway Y2, nous sommes surpris par son gabarit ultra compact qui le rapproche plutôt du cyclo que du scooter. Avec un empattement de 1 150 mm, des roues de 10 pouces et un poids de 51 kilos, le chinois pourrait presque se transporter à bout de bras. Autant dire que son accessibilité est remarquable, et l’absence de tunnel central facilite encore la prise en main de cet engin au look atypique. A mi-chemin entre un utilitaire et un véhicule venu du futur, le Y2 n’est pas dénué de charme. L’originalité du phare et du feu à led apporte une bonne dose de modernité à l’ensemble, tout comme le tableau de bord aux allures de gros smartphone. Dommage d’ailleurs qu’il n’affiche que la vitesse, l’autonomie et le kilométrage.

Jonway Y2 : Capacité d’emport réduite, praticité optimale

 Avec des dimensions aussi contenues, le Jonway Y2 fait naturellement quelques concessions niveau capacité d’emport. Ainsi, le coffre devient inexistant quand la batterie est en place et la selle n’est pas prévue pour le duo. L’Y2 ne s’en laisse pas compter pour autant puisqu’il profite d’un plancher plat fonctionnel, d’un crochet accroche-sac, d’un vide-poche ouvert et d’une plate-forme arrière pouvant recevoir un top-case en option. Notez également qu’il existe une version pro avec cargo box à 1245 euros. Autres équipements appréciés, la prise USB sur le tablier, les valves coudées pour faciliter le gonflage et la télécommande intelligente qui permet d’enclencher et de désenclencher l’alarme du scooter à distance.

A mi-chemin entre un utilitaire et un véhicule venu du futur, le Y2 n’est pas dénué de charme.

Vous pouvez retirer la batterie du scooter et la recharger chez vous via une prise standard ou directement sur le scooter.

Le Jonway Y2 dispose d’un vide-poche ouvert, d’une prise USB et d’un crochet accroche-sac sur le tablier.

La télécommande intelligente permet d’enclencher et de désenclencher l’alarme du scooter à distance.

En découvrant le Jonway Y2, nous sommes surpris par son gabarit ultra compact qui le rapproche plutôt du cyclo que du scooter.

Jonway Y2 : Du brushless sous le capot

 Niveau motorisation, le Jonway Y2 est propulsé à la roue arrière par un moteur Brushless équivalent 50cm3 thermique. Fiable et ne nécessitant aucun entretien, ce type de moteur (devenu la norme en électrique) est un vrai gage de sécurité et d’économies sur le long terme. Pour alimenter l’ensemble, les ingénieurs asiatiques ont opté pour une batterie de 960 Wh extractible. Vous pouvez donc la retirer du scooter et la recharger chez vous via une prise standard. Il est également possible de la recharger directement sur le scooter. La charge complète s’effectue en 5 heures et la marque promet 50 km d’autonomie. Petit bémol, le chargeur ne rentre pas sous la selle quand la batterie est en place. Il sera donc nécessaire de la transporter dans un sac à dos. Dommage. Le reste du véhicule est plus standard avec l’utilisation d’un disque avant, d’un tambour arrière, d’une fourche hydraulique et de deux amortisseurs.

Jonway Y2 : Les trottinettes et autres vélos n’ont qu’à bien se tenir

 Comme nous nous y attendions, la prise en main du Jonway Y2 est d’une facilité déconcertante. Bas de selle, ultra léger et dépourvu de tunnel central, il se chevauche sans aucun effort. A notre connaissance, aucun scooter sur le marché n’est aussi simple d’accès. Revers de la médaille, la place à bord est comptée et les conducteurs dépassant 1,80 mètres pourraient rapidement se trouver engoncer sur ce véhicule. Les premiers mètres mettent en exergue le silence de fonctionnement du Jonway et sa souplesse d’utilisation. Le contrôleur du Y2 délivre des accélérations franches mais sans à-coups intempestifs. Face à un 50 thermique, le chinois tient largement la comparaison pour arriver à sa vitesse maximale de 45 km/h chrono. Notez d’ailleurs qu’il n’existe aucun mode économique ou power sur ce modèle. Il faudra donc se contenter d’un seul paramètre moteur. Niveau comportement dynamique, l’Y2 se rapproche plus du vélo avec une capacité à changer de direction en un éclair. Son encombrement réduit lui permet aussi de se faufiler dans les embouteillages avec une aisance optimale. Niveau confort, la partie-cycle suit la cadence malgré des difficultés à absorber les grosses déformations. La selle de son côté se montre vraiment trop ferme à la longue.

Niveau comportement dynamique, l’Y2 se rapproche plus du vélo avec une capacité à changer de direction en un éclair.

A main droite, nous retrouvons la commande de position des phares. À noter qu’il n’existe aucun mode économique ou power.

La selle se montre vraiment trop ferme à la longue.

L’Y2 est équipé d’une fourche hydraulique et de deux amortisseurs arrière.

Le contrôleur du Y2 délivre des accélérations franches mais sans à-coups intempestifs.

Jonway Y2 : Conclusion

 Pour 995 euros, le Jonway Y2 est une solution judicieuse et accessible pour se déplacer en milieu urbain sans dépendre des transports en commun ou des engins de mobilité en location. Pour ne rien gâcher, il est naturellement économe en énergie et en entretien…il sera donc très facile à amortir sur le court terme. Agile comme un vélo, facile comme une trottinette, il conserve quelques avantages non négligeables du scooter.

Équipement pilote

Casque Tucano Urbano Jet EL’START
Matière :
100% Polycarbonate
Poids :
1150 gr +/– 50 gr
Taille :
du XS au 2XL
Double écran solaire :
Non
Homologation :
Normes européennes ECE 22-05.
Prix public conseillé :
89,90 €

Gant Racer Ronin (Éditions limitées)
Extérieur :
Cuir / Mesh 3D / Clarino
Paume :
Cuir et Clarino
Protections :
D3O
Tailles :
de S à 3XL
Prix :
59,95€

Blouson DMP Sun Mesh Evo
Matière :
100% polyester
Doublure : fixe en mesh
Coloris : gris, noir
Protections : amovibles à mémoire de forme aux coudes et aux épaules
Tailles : XXS au 4XL
Prix : 99,99 €

Basket DMP Stinger Evo
Matière :
Synthétique
Protection : renfort sélecteur et logo réfléchissant
Tailles : du 39 au 46
Homologation : non
Prix : 56,90 €