Sélectionner une page

Essai : Renault Twingo TCe 95 Le Coq Sportif

Essai : Renault Twingo TCe 95 Le Coq Sportif

essais

Lancée fin 2014, la petite Twingo a bénéficié, en début d’année, d’un restylage et d’évolutions moteurs. Nous avons pu prendre le volant d’une version TCe 95 ch en finition « fun » Le Coq Sportif.

Lancée fin 2014, la troisième génération de Twingo a été élaborée en collaboration avec Smart. Mis à part l’esthétique, il s’agit d’ailleurs d’une Smart ForFour. Ce qui explique l’architecture inédite de la petite Renault avec son moteur en position arrière et ses roues arrière motrices. Cela a au moins l’avantage de procurer à la Twingo un rayon de braquage ultra-court qui fait des merveilles en ville. La version restylée de la Twingo, lancée en début d’année, conserve cet atout.

Les évolutions de style de cette « nouvelle » Twingo restent très discrètes.

L’habitacle est suffisamment spacieux pour accueillir quatre adultes dans des conditions acceptables

Une plaque exclusive en aluminium brossé avec marquage « Twingo par Le Coq Sportif » est apposée sur l’embase du levier de vitesses.

De nouveaux feux arrière et bouclier arrière restylé complètent les changements extérieurs de la nouvelle Twingo.

Des évolutions discrètes

Les évolutions de style de cette « nouvelle » Twingo restent très discrètes. Les observateurs les plus perspicaces pourront relever qu’elle abandonne ses feux de jour ronds pour une signature en forme de C intégrée dans les phares. Le nouveau bouclier intègre les antibrouillards à la prise d’air centrale et adopte des écopes d’air latérales. Quelques petites évolutions esthétiques (nouvelles baguettes latérales, prise d’air au niveau de l’aile arrière qui était jusqu’alors réservée aux versions « GT »), de nouveaux feux arrière et bouclier arrière restylé complètent les changements extérieurs de la nouvelle Twingo. A noter aussi l’apparition d’une poignée de coffre arrière, intégrée au niveau de l’essuie-glace, une évolution pas si anecdotique qu’il n’y paraît au quotidien. Côté dimensions, la Twingo mesure toujours 3,61 m de long ce qui lui permet de se garer dans un mouchoir de poche.

Une version Le Coq Sportif au look sympa

La nouvelle Twingo est, à l’occasion de son lancement, disponible dans cette version limitée Le Coq Sportif. Son coloris blanc Quartz est réhaussé par des bandes décoratives latérales asymétriques : tricolore (bleu, blanc, rouge) côté gauche ; logo « le coq sportif » côté droit. Les coques de rétroviseurs sont rouges. A l’intérieur, les seuils de portes, les sur-tapis, la planche de bord et le soufflet du levier de vitesses bénéficient d’un traitement particulier. Une plaque exclusive en aluminium brossé avec marquage « Twingo par Le Coq Sportif » est apposée sur l’embase du levier de vitesses.

De nombreux équipements de confort

La Twingo évolue aussi pour offrir un peu plus de confort à ses occupants. La boîte à gant dispose désormais d’un couvercle et la console centrale accueille des prises USB, une prise AUX, la commande de démarrage et le bouton de commande du régulateur / limiteur de vitesse. Notre version d’essai était équipée du système multimédia Easy Link 7’’, plus évolué avec Waze, Google Maps, Deezer, Spotify et Apple Music. L’habitacle est suffisamment spacieux pour accueillir quatre adultes dans des conditions acceptables, au moins sur de petits parcours.

Notre version d’essai 0.9 TCe 95 dispose d’un petit 3 cylindres de 898 cm3 développant 93 ch.

la troisième génération de Twingo a été élaborée en collaboration avec Smart. Ce qui explique l’architecture inédite de la petite Renault avec son moteur en position arrière.

Le nouveau bouclier intègre les antibrouillards à la prise d’air centrale et adopte des écopes d’air latérales.

La nouvelle Twingo mesure toujours 3,61 m de long ce qui lui permet de se garer dans un mouchoir de poche.

Une mécanique pleine d’allant

La nouvelle Twingo adopte de nouvelles versions de motorisations. Notre version d’essai 0.9 TCe 95 dispose d’un petit 3 cylindres de 898 cm3 développant 93 ch à 5 500 tours/minute. Le couple maxi est de 135 Nm. Ces données sont suffisantes dans le cadre d’une utilisation urbaine même s’il ne faut pas hésiter à cravacher le petit moteur pour obtenir des accélérations convaincantes. A noter que, si notre version d’essai était équipée de la classique boîte de vitesse mécanique à 5 rapports, cette motorisation peut être accouplée à la boîte à double embrayage EDC 6 parfaitement adaptée à la vocation urbaine de la Twingo.

Notre Twingo Le Coq Sportif TCe 95 s’affiche, avec les options dont elle dispose (dont l’alerte de franchissement de ligne) à 16 500 euros, l’entrée de gamme étant proposée à partir de 11 400 euros.

Texte : Guillaume Geneste