Sélectionner une page

Interview : Stéphanie Gosset, co-fondatrice de ZEWAY

Interview : Stéphanie Gosset, co-fondatrice de ZEWAY

reportages

Stéphanie Gosset a cofondé la société de location de scooter 100 % électriques à batterie échangeable dans un réseau de stations ZEWAY qui sera opérationnelle à Paris d’ici la rentrée prochaine. Elle a accepté de répondre aux questions d’Urbaanews.

Quand et par qui la société ZEWAY  a-t-elle été créée ?

La société ZEWAY a été créée en avril 2019. Nous avons cofondé cette société avec Amaury Korniloff, l’un de mes associés dans une précédente aventure entrepreneuriale dans le solaire photovoltaïque. Nous avions auparavant lancé la société Solairedirect, revendue depuis à Engie. Le projet ZEWAY était en gestation depuis septembre 2018.

Que propose ZEWAY ?

ZEWAY est une société française. Nous proposons un système de location longue durée de scooters électriques. A la différence d’autres prestataires, nous n’avons pas choisi la solution de la mobilité partagée. Avec ZEWAY, chaque client dispose de son propre scooter personnel. Ce qu’il « partage », ce sont les batteries qui sont échangeables.

Quels sont les avantages de ce système de batterie échangeable pour les utilisateurs ?

L’innovation de ZEWAY, c’est de lever le frein de la charge et de l’autonomie de l’électrique grâce à une solution de scooter personnel à batterie échangeable dans des stations déployées partout dans la ville. En moins d’une minute, il est possible d’échanger sa batterie vide contre une pleine, et c’est reparti. Sur un scooter électrique classique, il faut de 4 à 6 heures pour récupérer 40 km d’autonomie. Avec la solution ZEWAY, en une minute seulement l’utilisateur échange sa batterie vide contre une pleine. Nous avons prévu un maillage important pour nos stations d’échange de batteries. Vous trouverez une batterie pleine à moins de 2 kilomètres où que soyez dans Paris. Les stations sont dans le sas d’entrée d’une banque, un magasin d’alimentation ou de service dans la ville où est présente ZEWAY. C’est propre c’est simple, c’est fluide !

Quelles sont les principales caractéristiques de l’offre de location ZEWAY ?

Nous avons souhaité rendre la solution ZEWAY accessible au plus grand nombre, aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels comme les livreurs du dernier kilomètre. Nous avons choisi de proposer notre offre de location via un abonnement mensuel. Si vous êtes un particulier, vous aurez accès à la solution au travers d’une location « tout inclus », pour un abonnement de 130 € TTC/mois. Cet abonnement comprend un scooter personnel à batterie échangeable, avec kilométrage illimité et un accès illimité aux stations d’échange avec des batteries pleines disponibles, une garantie équivalent tout risque (responsabilité civile, assurance conducteur, vol), l’assistance en cas de panne et l’entretien du scooter. A cela s’ajoute l’application ZEWAY et son bouquet de service, pour géolocaliser votre scooter le démarrer sans clé, être averti si vous niveau de batterie est faible, pour être alors guider vers la station la plus proche ou une batterie pleine vous attend à moins de 2 kilomètres. Cet abonnement « tout inclus » est de 130 €/mois les 3 premières années (bonus écologique déduit) et passe à 85 €/mois les 2 suivantes. Avec ZEWAY, vous avez vraiment une solution de mobilité personnelle zéro émission, zéro souci, vous rouler l’esprit libre, sans polluer, sans limite et sans surprise.

Quels services allez-vous proposer dans un premier temps dans votre application ? Quels sont les autres services qui vont être proposés ensuite ?

L’appli ZEWAY permet : – Le démarrage du scooter électrique sans clé ; – La géolocalisation du scooter ; – L’indication du niveau de charge de la batterie : – L’alerte de niveau bas de la batterie ; – La notification de maintenance ; – La localisation des stations d’échange sur le parcours et le guidage vers la station d’échange la plus proche ; – L’alerte en cas d’anomalie technique ou de déplacement suspect du scooter ; – L’accès aux informations du compte et du contrat ZEWAY. L’objectif de cette appli est de proposer une expérience fluide pour l’utilisateur, avec un vrai plus : en cas de déclenchement de l’alerte pour mouvement suspect, il est possible de désactiver à distance un scooter avéré volé. Une fonction très dissuasive !

En quoi votre offre se distingue-t-elle des systèmes en libre-service partagé ?

ZEWAY, c’est le meilleur des mondes. Vous avez votre scooter personnel ; c’est le vôtre, vous en êtes responsable. Vous n’avez plus à porter votre batterie au travail où chez vous pour la recharger ni attendre (de 4 à 6 heures généralement) pour repartir. C’est sans limite : grâce à la solution d’échange de batteries et au kilométrage illimité, il est possible de rouler sans contrainte de charge ni d’autonomie. ZEWAY est aussi une solution compétitive, plus de deux fois moins chère qu’une solution de type « sharing » sur la cible visée, c’est à dire les conducteur réguliers, les actifs, qui commutent tous les jours entre domicile et travail avec une moyenne de 10 kilomètres par jour. ZEWAY est aussi moins chère qu’une solution thermique avec le même niveau de service. La seule chose qui est partagée, c’est la batterie qui, comme le parc de stations va être opérée par ZEWAY. Nous communiquerons très prochainement sur nos partenaires, il y a de beaux noms ! Nous garantissons la performance du parc de stations et de batteries sur toute leur durée de vie. Là aussi, notre solution est plus vertueuse car, en permettant une charge lente des batteries transparente pour l’utilisateur, les batteries sont mieux préservées et il est possible de gagner jusqu’à 60 % de cycles de recharge en plus.

Est-il possible de recharger la batterie de façon classique ou faut-il systématiquement échanger sa batterie ?

La solution maline et fluide pour recharger son scooter électrique, c’est « l’échange » de batteries. Cela se fait en moins d’une minute. Tous nos « swappers », scooters « powered by ZEWAY » à batteries échangeables, seront néanmoins fournis avec un câble de recharge pour une recharge « à l’ancienne » sur une borne et en option, il sera aussi possible d’acheter un dock de recharge individuel pour charger les batteries à domicile. Selon les conditions d’usages réelles, l’autonomie moyenne entre deux échanges de batterie est d’environ 40 km. Elle varie bien entendu selon le mode de conduite choisi (3 modes disponibles sur le scooter), le poids transporté, la température extérieure… Mais là encore, rappelons que l’autonomie n’est plus le souci avec l’échange de batteries.

Quel scooter allez-vous proposer ?

Notre premier modèle « swapperOne » est un scooter équivalent 50cc (vitesse maxi de 45 km/h). Il possède un moteur Bosch de 3 kW et une batterie de capacité 1,66 kWh. Pour élaborer ce scooter, nous avons designé une batterie spécifique qui sera notre standard et nous avons créé autour de la batterie une chaîne de traction (ou powertrain) également standardisée (moteur et contrôleurs). Ce système est communiquant (IoT) avec l’ensemble du système (scooters-batteries- stations). Nous avons intégré ce nouveau hardware/software dans des modèles existants, déjà homologués en Europe. C’est donc un scooter existant, sélectionné et transformé en un swapper « powered by ZEWAY », connecté et compatible avec l’ensemble de la solution ZEWAY qui sera proposé. Toute l’intelligence est dans ce système global élaboré par ZEWAY pour couvrir une gamme large de scooters « powered by ZEWAY » pouvant aller du 50c au 125cc permettant de couvrir un large spectre d’usages. Nous avons une logique de gamme ouverte que nous souhaitons développer rapidement pour adresser les différents usages B2C ou B2B.

Sur quel réseau allez-vous vous appuyer pour la vente et l’entretien des scooters ainsi que pour les points d’échange des batteries ?

Nous avons des réseaux de partenaires pour la maintenance et des magasins de proximité prêts à accueillir nos stations d’échanges. Nous communiquerons prochainement sur l’annonce de ces partenariats. Ils sont dimensionnés pour accompagner notre croissance en France et, pour certains, en Europe également. Les partenariats sont contractualisés et seront mis en œuvre sur l’été avec le déploiement des 40 premières stations d’ici septembre dans Paris.

Pour l’instant, votre implantation n’est prévue qu’à Paris ; prévoyez-vous de vous implanter dans d’autres villes françaises ? A l’étranger ?

Notre ambition est de permettre un basculement massif des scooters thermiques à l’électrique. Cela sera le cas en France d’abord, avec notre lancement du service en septembre prochain à Paris et sa proche banlieue. Puis notre offre sera déployée dans les autres grandes villes en France et en Europe. Ce projet ambitieux est réalisable grâce à notre récente levée de fonds de 15 M€ et à nos partenaires investisseurs (DEMETER, ALLIANZ, WATERSTART et des Business Angels).

Quels sont vos objectifs de vente sur 2020 et après ?

Avec les 40 stations parisiennes, nous pouvons offrir notre service à environ 2 500 conducteurs de scooters « powered by ZEWAY » à batteries échangeables. Notre objectif est de faire croitre le parc rapidement, en faisant connaitre cette solution inédite qui offre la même fluidité que celle avec des véhicules thermiques mais sans polluer. Avec cette solution, le scooter thermique qui pollue et fait du bruit en ville est ringardisé, tout comme le scooter électrique à recharge classique qui limite la liberté d’emploi recherchée quand on roule en scooter. Aujourd’hui, notre conviction a été renforcée par cette caisse de résonnance, hélas toute particulière, qu’a été la crise du Covid-19. Face à cet ultimatum que nous donne la nature pour changer nos habitudes de consommation, il faut passer à des solutions de mobilité douce et propre. Avec ZEWAY, il n’y a plus d’excuses à ne pas basculer à l’électrique !

Propos recueillis par Guillaume Geneste