Sélectionner une page

Entretien : Sandrine Dalzotto, créatrice de la marque de sacs à casque Dalzotto

Entretien : Sandrine Dalzotto, créatrice de la marque de sacs à casque Dalzotto

reportages

Sandrine, parlez-nous de la naissance
de la marque Dalzotto ?

La marque Dalzotto existe depuis 5 ans maintenant. C’est une marque qui est née sur l’idée du sac à casque, parce que j’avais besoin d’un beau sac à casque pour rester chic et sport en toutes circonstances et transporter toute ma vie avec moi sur mon scooter.

Comment Dalzotto se démarque de la concurrence ?

L’objectif est de proposer à la femme des sacs complètement décalés par rapport à ce que l’on trouve sur le marché. Contrairement à tous ces petits sacs dans lesquels on ne peut rien mettre à l’intérieur, il est désormais possible de ranger toutes ses affaires pour bouger en ville…son casque évidemment, mais aussi son ordinateur par exemple.

Historiquement, vous êtes considérés
comme LA marque de sacs à casque ?

Nous ne sommes plus seulement une marque de sacs à casque, mais une marque qui va permettre aux femmes de se reconnaitre grâce aux multiples utilisations possibles de son sac. Notre slogan est « des sacs infiniment pratiques à l’intérieur et follement chic à l’extérieur ».

 

Le Made in France est important pour vous ?

J’ai choisi de fabriquer en France pour faire travailler notre économie naturellement, mais aussi pour une question de qualité et de proximité avec mon fabricant. C’est une solution confortable et la garantie d’un travail bien fait. Pour ne rien gâcher, cette action permet aussi de réduire l’empreinte carbone. Cette année, notre marque va d’ailleurs se battre pour le zéro déchet avec pour objectif de réutiliser toutes les chutes de matière pour réaliser des pochettes, des porte-clés et des objets sympas vendus ou offerts en cadeau à nos meilleures clientes.

Parlez-nous un peu de votre gamme
et de vos nouveautés pour cette année ?

Cette année nous conservons notre sac rond au catalogue, un sac rond qui prend la forme des objets qu’il reçoit à l’intérieur. Nous allons aussi proposer trois nouveaux modèles avec tout d’abord le sac « Tennis Ball » en forme de balle de tennis pour les plus sportifs. Nous lançons aussi le « Time Killer », un sac qui est une véritable « tuerie » d’après les premiers retours. C’est un grand sac aux matières originales pour transporter toutes ses affaires au quotidien, mais il est également parfaitement adapté pour les sorties du week-end. Enfin, nous avons inventé le « Big Boat » qui est une sorte de version carrée du sac rond. C’est un sac très vaste, très pratique et toujours chic. Il sera décliné en plusieurs matières et coloris comme tout le reste de la collection.

 

Quelles sont vos inspirations ?

Pour trouver les matières et les formes de nos sacs, je m’inspire naturellement des tendances, de ce que vois dans la rue…nous proposons des choses originales, mais nous sommes forcément influencés par la mode. Les clients recherchent de la singularité tout en restant dans l’air du temps. Nous jonglons donc entre ces deux besoins. Mon best-seller par exemple est un modèle pour le moins atypique puisqu’il s’agit du modèle Yeti, un sac à poil long réalisé dans une fourrure extraordinaire et très aérée qui lui permet de bouger au gré du vent et des mouvements.

 

 

La mobilité urbaine,
vous la vivez comment au quotidien ?

Je me déplace tous les jours en scooter, c’est le meilleur moyen pour moi de me sentir libre. Je vais où je veux, quand je veux et je croise maintenant des vélos électriques, des trottinettes, des mono-roues et je trouve cette évolution de la mobilité vraiment géniale. Aujourd’hui, c’est la guerre du stationnement et j’avoue qu’il m’arrive de laisser mon scooter entre midi et deux pour prendre une trottinette et me déplacer encore plus facilement. Je fais évidemment attention à tout le monde, je respecte tous les usagers et je suis prudente. Alors n’oubliez pas de mettre un casque et d’utiliser un sac Dalzotto évidemment.

Retrouvez toute la gamme Dalzotto sur www.dalzotto-store.com