Sélectionner une page

Peugeot électrique 2.0 : le citadin malin

Peugeot électrique 2.0 : le citadin malin

essais

En 1898, Peugeot présentait son tout premier véhicule deux-roues motorisé au grand public. 120 ans plus tard, la firme au lion continue de jouer un rôle majeur sur un segment de la mobilité en pleine mutation. Connecté, robuste et pratique, le nouveau scooter électrique 2.0 produit à Detroit dans le Michigan s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels.

A l’heure du tout digital et des objets connectés, le monde du deux-roues se devait de proposer de nouvelles choses pour rester dans la course. Peugeot l’a bien compris en proposant son nouveau scooter 2.0, qui comme son l’indique, est un véhicule en phase avec son époque.

Le cadre aluminium périmétrique assure la robustesse du scooter Peugeot 2.0.

L’écran tactile TFT permet un démarrage sans clé activé via un code de sécurité.

Peugeot a imaginé son scooter comme un pick-up avec un chargement porté à 90 litres au total en version cargo.

En moins de 10 secondes, le Peugeot 2.0 passe de 0 à 45 km/h dans un silence de fonctionnement absolu.

Esprit pick-up

Développé et produit de l’autre côté de l’Atlantique, le Peugeot 2.0 ne cache pas ses influences américaines avec sa selle monoplace et sa « benne » façon pick-up capable de recevoir un coffre cargo en option d’une capacité de 75 litres. Pour supporter de telles charges, le cadre aluminium périmétrique se veut particulièrement résistant et le moteur brushless refroidi par air de 3,2 kw en pic brille par sa vaillance. Les équipements embarqués sont à l’avenant avec une roue de 16 pouces à l’avant, des doubles amortisseurs, un pare-brise court, un phare à leds peu énergivore et un frein à disque à l’avant comme à l’arrière. Le look « mi-utilitaire » « mi-urbain branché » donne une vraie personnalité au Peugeot 2.0 qui se démarque de la concurrence visuellement… et technologiquement.

Nativement connecté

Le Peugeot 2.0 embarque un tableau de bord TFT tactile permettant un démarrage sans clé activé via un code de sécurité. Une carte 3G connectée à un portail digital permet de gérer en temps réel les données du véhicule et son état. Immobilisation en cas de vol, alarme, antivol, niveau de batterie, suivi de maintenance… Peugeot est tout simplement le premier constructeur européen à proposer ce type de prestation de série sur un scooter électrique. Car n’oublions pas que ce modèle 2.0 est électrique, il utilise donc une batterie amovible lithium-ion de 14 kilos qui peut se recharger intégralement en 3h30 depuis n’importe quelle prise domestique (2h30 seront nécessaires pour obtenir 80 % de charge).

1,2,3…partez !

Pour se mouvoir, le Peugeot 2.0 peut compter sur 3 modes de fonctionnement distincts. Le mode sport permet de bénéficier du maximum de puissance et de couple pour des performances optimales. Le mode Eco se montre moins nerveux, mais il permet de limiter la consommation d’électricité pour atteindre un point de recharge par exemple. Enfin, le mode facile limite la puissance et le couple pour faciliter la prise en main aux débutants ou pour offrir une réponse moteur plus souple sur sol mouillé. Niveau performances, le Peugeot 2.0 (équivalent 50 cm3 thermique) est capable d’atteindre sa vitesse réglementaire de 45 km/h en moins de 10 secondes et son autonomie moyenne annoncée par le constructeur atteint les 50 km.

Silence…on roule !

Le plus surprenant lors de la prise en main de ce Peugeot 2.0 est son incroyable silence de fonctionnement. Normal me direz-vous pour un scooter électrique, mais il faut avouer que ce scooter bat des records en la matière. Pas de clac caractéristique au démarrage, pas de sifflement à haute vitesse, pas de carrosserie mal ajustée qui tambourine au moindre passage sur des pavés ou sur un ralentisseur. Cet absence de bruit est déroutante pour les non-initiés, puis elle devient un vrai plaisir au fil des roulages. Ecouter le chant des oiseaux en passant sous un arbre, entendre le rire des enfants à l’approche d’une école, ne pas élever la voix pour demander son chemin, ne plus avoir les oreilles qui bourdonnent en fin de journée, ne pas réveiller tout le quartier quand vous rentrez tard… Ce silence est un vrai confort et revenir sur un scooter thermique après une telle expérience s’avère parfois difficile.

Premier scooter européen nativement connecté, le Peugeot 2.0 se démarque des solutions actuelles sur le segment du deux-roues.

Le Peugeot 2.0 affiche une hauteur de selle de 749 mm et un poids de 113 kilos avec batterie (99 kilos sans batterie).

Ce très joli feu à leds est très peu énergivore en électricité. Peugeot a pensé à tout pour ne pas grever l’autonomie de son scooter.

100 % urbain, le Peugeot 2.0 est la troisième génération de scooters électriques de la marque au lion.

Seul ou à plusieurs

Si le Peugeot 2.0 se montre franchement convaincant pour un particulier, il est tout aussi légitime pour les professionnels. La plateforme digitale livrée de série est idéale pour la gestion de flotte et son gargantuesque coffre cargo en option offre de nombreuses possibilités de transport. Depuis cet été, le Peugeot 2.0 est d’ailleurs disponibles en free floating dans les rues d’Anvers en Belgique via l’application Poppy. Ce programme test de 6 mois pourrait être rapidement porté à une centaine de scooters électriques suivant le succès de l’opération.

Conclusion

Peugeot se repositionne intelligemment sur le marché du scooter électrique en proposant un véhicule multi-usages. La marque au lion peut ainsi placer des curseurs sur le segment selon l’accueil du produit chez les particuliers ou chez les professionnels. Sa connectivité inédite est également un laboratoire judicieux pour tester le niveau d’intérêt des clients pour ce type de technologie. En cas de succès, elle pourrait bien se démocratiser sur de futurs produits de la marque. Le tarif du Peugeot 2.0 (au 07/12/2018) est de 4 980 euros en version standard et 5480 euros en version cargo.

Eric Langlois