Sélectionner une page

Essai Honda Forza 300 : le scooter GT par excellence !

Essai Honda Forza 300 : le scooter GT par excellence !

essais

Largement remanié en 2018, en adoptant notamment le look séduisant et statutaire de son petit frère 125, le Honda Forza 300 s’est rapidement imposé comme le scooter GT par excellence. Deux ans après sa sortie, il reste un incontournable du segment tant ses qualités sont nombreuses et sa fiabilité unanimement reconnue.

Le Forza 300 n’est pas un scooter si évident à tester. Non pas qu’il soit capricieux ou difficile à appréhender, mais plutôt parce qu’il a tout pour lui. Il est vrai que les produits Honda jouissent d’une formidable réputation dans le monde du deux-roues et ce n’est pas ce modèle largement plébiscité par la presse et les utilisateurs qui viendra ternir la cote de popularité de la marque japonaise. Explications.

Le Honda Forza 300 est une incontestable réussite comme en témoignent ses très bons résultats commerciaux.

Le tableau de bord raffiné et ultra complet combine double cadran à aiguille et fenêtre LCD multi-informations.

La soute sous la selle offre un impressionnant volume capable de recevoir deux casques intégraux.

L’anti-patinage est matérialisé par le voyant T au tableau de bord.

Richement doté, le Honda Forza 300 a décidément tout pour plaire.

Honda Forza 300 : Un look moderne et dynamique

Impossible de commencer le tour du propriétaire sans évoquer le look très réussi du Forza 300 qui s’inspire avec bon goût de l’univers automobile. Les arrêtes saillantes et les lignes fuyantes apportent un dynamisme certain au véhicule. Cette légère pointe de sportivité est contrebalancée par les immenses feux full leds et la large bulle qui viennent rappeler l’orientation GT du japonais. Ce parfait équilibre stylistique profite de la finition irréprochable propre à Honda. Rien ne dépasse, tout est à sa place et les matériaux utilisés sont toujours cohérents. Nous apprécions tout particulièrement les élégantes jantes à 5 branches, les clignotants intégrés aux rétroviseurs, le coloris bi-ton d’une classe folle et l’ajustement millimétré des éléments de carrosserie. Un sans-faute que nous retrouvons également au niveau de la variété et de la qualité des équipements proposés.

Honda Forza 300 : Tout ce qu’il faut là où il faut

Richement doté, le Honda Forza 300 a décidément tout pour plaire. Saluons en premier lieu, la présence d’une smartkey contrôlant le contacteur, l’ouverture de la trappe à essence et le déverrouillage du coffre. Ce dernier offre un impressionnant volume capable de recevoir deux casques intégraux. Il est secondé par un vide-poches intégrant une prise 12 volts. Cette capacité d’emport gargantuesque peut encore être augmentée grâce à l’ajout d’un top case assorti avec dosseret passager intégré. Seul regret, son ouverture à clé par le bas n’est pas toujours évidente. Le tableau de bord raffiné et ultra complet (jauge essence à segments, trip total et partiel, température extérieure, voltage de la batterie, horloge, temps de parcours, compte-tours…) combine double cadran à aiguille et fenêtre LCD multi-informations. Cette dernière reste bien visible en plein soleil malgré des informations de petite taille. A main gauche, les commodos permettent de naviguer entre les différents menus de l’ordinateur de bord, d’activer l’anti-patinage ou de jouer avec la bulle électrique réglable en hauteur.

En ville, les vibrations sont très contenues sur toutes les plages de régime et la sonorité en sortie d’échappement se la joue plus feutrée que sportive.

Saluons la présence d’une smartkey contrôlant le contacteur, l’ouverture de la trappe à essence et le déverrouillage du coffre.

La protection de la bulle électrique contre le vent et les projections figure parmi les meilleures de la catégorie.

A main gauche, les commodos permettent de naviguer entre les différents menus de l’ordinateur de bord, d’activer l’anti-patinage ou de jouer avec la bulle électrique réglable en hauteur.

Les arrêtes saillantes et les lignes fuyantes apportent un dynamisme certain au véhicule.

Honda Forza 300 : Des qualités dynamiques à l’avenant

Pour ne rien gâcher le Honda Forza est tout aussi convaincant en dynamique qu’en statique. Son monocylindre à refroidissement liquide de 279 cm3 couplé à une transmission V-Matic très discrète lui assure d’excellentes performances et une douceur de fonctionnement de tout premier ordre. Autre bonne nouvelle pour les citadins au long cours et les plus économes, la gestion très fine de la consommation permet de parcourir jusqu’à 350 km avec les 11,5 litres que contient le réservoir d’essence. La position de conduite naturelle offre une assise assez droite et un espace aux genoux généreux. En ville, les vibrations sont très contenues sur toutes les plages de régime et la sonorité en sortie d’échappement se la joue plus feutrée que sportive.

Les accélérations ne sont pas les plus spectaculaires de la catégorie, mais elles restent dans le haut du panier d’autant que la connexion entre la poignée de gaz et la roue arrière s’avère très réactive. Pas de latence au démarrage malgré une montée en régime linéaire. La bonne allonge du Forza lui permet d’envisager sereinement les escapades hors de la ville d’autant que le châssis fait preuve d’une belle rigueur et d’une grande homogénéité. Par rapport à l’ancienne version, les ingénieurs japonais sont parvenus à gagner 12 kilos et cette perte de poids se ressent sensiblement sur la conduite. Le Forza se manie avec aisance et se montre facile à placer en courbe. Derniers détails d’importance, la protection contre le vent et les projections figure parmi les meilleures de la catégorie, l’éclairage est franchement puissant et le freinage ABS se montre efficace sans être intrusif. Du très beau travail.

Le Forza se manie avec aisance et se montre facile à placer en courbe.

Le freinage ABS se montre efficace sans être intrusif.

L’éclairage full leds est franchement puissant et élégant.

La capacité d’emport gargantuesque peut encore être augmentée grâce à l’ajout d’un top case assorti avec dosseret passager intégré.

Pour ne rien gâcher le Honda Forza est tout aussi convaincant en dynamique qu’en statique.

Honda Forza 300 : Conclusion

Le Honda Forza 300 est une incontestable réussite comme en témoignent ses très bons résultats commerciaux. Difficile de lui trouver de réels défauts tant il alterne entre le très bon et l’excellence sur tous les terrains de jeu. Pour chipoter un peu, un système Start and Stop lui aurait sans doute permis de frôler le sans-faute. Il fallait bien se garder une petite marge de manœuvre pour la future évolution.

Équipement pilote

Casque modulable HJC i90
Tailles : XS à XX3L (53 à 65)
Homologation : Jet/intégral
Coloris unis : Noir, blanc, fluo, noir mat, bleu métal, gris nardo
Coloris avec déco : 8 versions
Prix public conseillé : à partir de 229,90 euros (259,90 euros les versions décos)

Veste Hiver Segura Jefferson
Tailles : S à XX3L
Matière extérieure : Twiltex – Membrane Etanche
Doublure : Thermo-Alu amovible 90gr
Protections : Coudes, Epaules CE Réglables OMEGA – Poche Dorsale CE
Poches : 4 Externe, 1 Portefeuille, 2 Intérieure
Serrage : Taille, poignets zippés, col par boucle amovible
Prix : 289,90 euros