Sélectionner une page

Plan de relance automobile : Des aides surtout pour les électriques et les hybrides

Plan de relance automobile : Des aides surtout pour les électriques et les hybrides

actualités

Le plan de relance automobile mis en place par le gouvernement suite à la crise du coronavirus comprend des aides renforcées pour l’achat d’une automobile. Les voitures électriques et hybrides vont bénéficier d’aides supplémentaire à leur achat à compter du 1er juin, le gouvernement souhaitant inciter les français à choisir ce type de véhicule dans le cadre de la politique environnementale et de la transition écologique.

Les voitures électriques bénéficieront de 7 000 euros de bonus écologique à condition que le prix d’achat soit inférieur à 45 000 euros, soit 1 000 euros de plus que le bonus en vigueur jusqu’alors. Pour rappel, il passe ensuite à 3 000 euros pour les modèles affichés entre 45 000 et 60 000 euros maximum. Ce montant de 7 000 euros concerne les achats par des particuliers, les entreprises et les professionnels ont droit, eux, à seulement 5 000 euros.

Les nouvelles aides gouvernementales concernent aussi les véhicules hybrides à condition que leur autonomie en 100 % électrique, et donc zéro émission, soit égale ou supérieure à 50 kilomètres et que leur prix de vente soit inférieur ou égal à 50 000 euros. Dès lors, ces hybrides bénéficient d’un bonus de 2 000 euros, aussi bien pour les particuliers que pour les personnes morales.

La prime à la conversion déjà existante, cumulable avec les aides déjà évoquées, évolue elle aussi. A partir du 1er juin, elle est portée à 3 000 euros pour un modèle thermique ou pour la transformation d’un modèle thermique en modèle électrique (rétrofit) et 5 000 euros pour un modèle électrique ou hybride rechargeable à l’autonomie supérieure à 50 km. Les conditions d’accès à la prime à la conversion ont été assouplies et la prime est ouverte aux ménages dotés d’un revenu fiscal de référence inférieur à 18 000 euros net par part. Sinon, le montant de l’aide n’est que de 1 500 euros. A noter que, dans le cadre de ce plan de relance, les véhicules Crit’Air 3 sont éligibles à la prime à la conversion, soit les autos essence d’avant 2006 et les diesel d’avant 2011.

A noter que cette prime de conversion majorée n’est valable que sur les 200 000 premières demandes.

A lire également

Zoom Citroën Ami : Tout savoir sur l’Ami(e) des citadins